La Grenade, anti-oxydant et autres vertus

mai 4, 2018
Blog

Aisément reconnaissable à sa couleur pourpre, la grenade est ce fruit délicieusement désaltérant, caractérisé par ses nombreux pépins, ses arilles.

 

Connus de longue date en Égypte ancienne, en Perse et jusqu’en Inde, les bienfaits de la grenade sont multiples, notamment grâce à ses propriétés anti-oxydantes.

Les bienfaits de la grenade et de son jus sont de plus en plus vantés.

En effet, extrait de l’écorce du fruit, le jus de grenade est un concentré d’anthocyanes – ces pigments naturels à l’origine de la rougeur du grain de raisin et des couleurs automnales des feuilles des arbres – mais aussi en tanins et en acide ellagique, cette dernière depuis longtemps réputée pour ralentir le vieillissement lors de la fermentation en fûts !

 

Ces antioxydants agissent comme une véritable garantie pour le corps humain, en particulier pour prévenir les cancers hormono-dépendants que sont le cancer du sein ou de la prostate, mais aussi les cancers du poumon et de la peau.

Plus généralement, ce fruit est réputée ralentir le vieillissement des cellules, et être douée de vertus anti-inflammatoires…. sachant qu’un cancer est d’abord une inflammation.

 

Du reste, de même que le tanin du verre de vin, celui du jus de grenade est reconnu contre l’athérosclérose, ce dépôt qui obstrue les artères jusqu’à l’accident cardiaque.

En outre, la grenade est un anti-infectieux, qui booste le système immunitaire. Et elle fait partie des fruits les plus riches en vitamine C.

Retenons dans tous les cas, que s’il n’y a pas de recette miracle « anti-cancer », la grenade fait partie des aliments les plus protecteurs reconnus par la médecine.

Alors que d’autres aliments tels que l’ail, recommandé contre les cancers de l’appareil digestif, impliquent d’en absorber une quantité précisément indigeste pour avoir de l’effet, boire un quart de litre de jus de grenade – soit un grand verre – chaque jour, est plausible.

C’est ce qui distingue aussi ce fruit des autres aliments antioxydants : la quantité à en absorber pour qu’elle soit efficace. De quoi inciter à en boire sans modération.

Toutvert

Pascale Marcaggi

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

top
Aller à la barre d’outils