oméga 9

Les Omégas 9, la moitié du bon gras nécessaire à la santé

mai 8, 2018
Blog

Prévention des troubles cardiovasculaires et du diabète de type 2, les oméga 9 doivent représenter la moitié des graisses d’une alimentation équilibrée.

Oméga 9, les bons gras mono-insaturés

On révise les lipides : il y a les gras saturés à consommer avec modération car nuisibles à l’organisme, et les gras insaturés, eux, qui lui sont indispensables. Ces derniers comprennent les gras polyinsaturés que sont les oméga 3 et les oméga 6, et les gras mono insaturés que sont les oméga 9.

Contrairement aux oméga 3 et 6, les oméga 9 ne sont pas « essentiels » au sens où l’organisme est capable de les synthétiser à partir d’autres gras. Mais ils sont tout aussi indispensables. Et la meilleure source en est les aliments qui en contiennent.

La preuve par le régime méditerranéen

Pas de beurre et très peu de viande, mais l’amphore d’huile d’olive toujours à portée de la main : comment se fait-il que le régime méditerranéen non exempt de gras, soit bon pour la santé ? C’est l’étude que mena le chercheur Ancel Keys dans les années 70, dans sept pays développés (la Yougoslavie, l’Italie, la Grèce, la Finlande, les Pays-Bas, les États-Unis et le Japon).

Les Méditerranéens pourtant consommateur de graisses, présentaient une bien meilleure santé cardiovasculaire et très peu de diabète. Il est vrai que cette consommation d’huile d’olive est monomaniaque, sans ajout de beurre ni d’autres graisses. Et très peu de viande rouge.

L’acide oléique, c’est de l’oméga 9, excellent pour les artères. Par ailleurs, l’acide oléique favorise le métabolisme et améliore la sensibilité à l’insuline : celle-ci joue ainsi mieux son rôle, d’où son intérêt chez des sujets diabétiques.

L’huile d’olive, les oméga 9 de l’Hexagone

L’huile d’olive est aujourd’hui la principale source d’oméga 9 en France : sa consommation a doublé en dix ans. La Provence ne peut à elle seule fournir tout le monde ! L’Hexagone importe d’Italie, d’Espagne et de Grèce, très peu du Portugal.

C’est, en tous les cas, le moment d’apprécier les différentes huiles d’olive, selon qu’elles proviennent de la frantoio, une olive qui leur donne un goût de fleur et d’herbe coupée, ou bien de la moraiolo, au goût fruité. La sicilienne biancolilla, elle, est un mélange de feuille d’olivier, d’amande et de pomme verte. La preuve que faire attention à sa santé est l’occasion de s’offrir un champ de découvertes géographique et gastronomique.

Pascale Marcaggi

POUR EN SAVOIR + : https://www.toutvert.fr/omega-9-sante/#Pour_en_savoir_plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

top
Aller à la barre d’outils